La réadaptation de l’enfant avec un diagnostic d’AVC

bebe-tunnelLe cerveau d’un nouveau-né et d’un enfant n’a pas fini de grandir, de se développer et d’apprendre de nouvelles choses. Une réadaptation après l’AVC pourrait contribuer à améliorer de beaucoup les résultats de santé à long terme.

L’objectif de la réadaptation consiste à faire en sorte que l’enfant récupère ses fonctions comme marcher, lire …
Obtenir de l’aide le plus rapidement possible après un AVC maximise la récupération chez l’enfant.

Notre association a donc également comme objectifs de sensibiliser les pouvoirs publics pour une meilleure prise en charge de la réadaptation et des méthodes thérapeutiques, favoriser la pratique de nouvelles thérapies de réadaptation développées dans le monde (exemple : Biofeedback, Myoténofasciotomie, Neurofeedback, Essentis…) et de soutenir la création d’un Centre Français d’expérimentation.

 

Les différentes techniques de réadaptation (Liste non exhaustive) :

1. La rééducation en kinésithérapie

1. 1. Techniques de base :

– Neuromatrice (Bobath, proprioception, Kabat…)
– Orthopédique (renforcement musculaire, mobilisations spécifiques (Maitland), étirements (Mézières), électrostimulation, arthromoteur, postures, cures de détraction pour scoliose.
– Prise en charge respiratoire (désencombrement, relaxateurs de pression)
– Prise en charge de la douleur (cryothérapie, électrothérapie, ultrasons, infrarouges)

1. 2. Techniques innovantes mais parfois controversées :

  • Medek (motricité automatique)
  • Myoténofasciotomie (muscles)
  • Méthode Essentis (rééducation intensive)
  • Kiné Vojta
  • Opération du docteur NAZAROV (décriée)

2. La rééducation cérébrale

3. La rééducation en ergothérapie

Neuromotrice et sensitive, Orthopédique, Rééducation des troubles neuropsychologiques (troubles graphomoteurs, neuroperceptifs, fonctions exécutives, dyspraxies, …)

4. La rééducation en orthophonie

  • Troubles acquis ou développementaux de la communication orale et écrite
  • Troubles neuropsychologiques (mémoire, attention, calcul)
  • Troubles de la motricité orobuccofaciale (mastication, déglutition, bavage)
  • Troubles de l’oralité (alimentation après gastrostomie, traumatismes crâniens, …)

5. La rééducation en psychomotricité

Rééducation des troubles du développement et des désordres psychomoteurs acquis tels le schéma corporel, la latéralité, l’organisation spatio-temporelle, dyspraxie, instabilité, inhibition psychomotrice, troubles de la représentation du corps d’origine psychique ou physique par des techniques d’approche corporelle (relaxation, expression corporelle, jeu de rythme, d’équilibration, de coordination…)

6. La rééducation en orthoptie

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+